concours reportage 2. Le Paris du Da Vinci Code

Publié le par Yannick B

Le Paris du Da Vinci Code
Photo alexis Charvolin 2006

    Quelle ville a plus de mystères, de beauté et de vie que Paris ? Cette cité autrefois Lutèce devenue la capitale française dans laquelle se déroule l’une des intrigues les plus grandioses de l’Histoire Moderne. Un scénario tellement inimaginable qu’il en devient presque réel car tellement fidèle aux détails de la Ville Lumière. Finalement les lecteurs du best-seller de Dan Brown « The Da Vinci Code » se posent tous la même question :

Où se trouve la vérité et la fiction dans ce livre ?


Photo F Arnal 2005


Quel endroit est plus mystique que le plus grand musée au monde, dans lequel les tableaux, statuts et vestiges du passé hantent les couloirs nocturnes. Le Louvre avec sa célèbre Cour Carré, ses pyramides et sa Grande Galerie. C’est dans cet immense couloir de l’Art que Jacques Saunière, conservateur du musée est assassiné. Au même instant quelque part dans Paris, Robert Langdon, éminent professeur en symbolique religieuse donne une conférence sur l’interprétation des signes, jusqu’au moment où la police lui apporte l’information de l’assassinat de Jacques Saunière avec qui il avait un entretien. Arrivé sur les lieux, le Serment des Horaces, La Vierge à l’Enfant ou encore Mona Lisa veillent sur les lieux du crime. Mais la police n’a pas interrogé Robert Langdon pour obtenir une piste mais parce qu’il est présumé coupable du meurtre. S’il est conduit au Louvre c’est seulement pour que la PJ obtienne les aveux du pseudo meurtrier.



La Sainte chapelle : Photo F Arnal

Pendant ce temps, un adepte de la secte chrétienne de l’Opus Dei qui est le vrai meurtrier de Jacques Saunière, se dirige vers l’Eglise Saint-Sulpice pour y trouver le plus grand secret de l’Histoire : Le Saint Graal.
Pourquoi à Saint-Sulpice ? L’Eglise Saint-Sulpice, L’Observatoire, le Parc Montsouris, L’Institut de France, La Colline de Montmartre forment un alignement coupant Paris en deux. Cet axe est symbolisé par plus de 170 médaillons dispersés dans les rues et les édifices portant le nom d’Arago avec les indications Nord-Sud. Cet axe appartiendrait à la Rose Ligne qui se veut comme le premier méridien au monde bien avant Greenwich.


La trame urbaine de Paris : Photo F Arnal

Revenons à Robert Langdon si vous le voulez bien. Il se trouve une complice : Sophie Neveu travaillant pour la police également, elle va aider le professeur à s’enfuir du Louvre et sans le savoir plonger dans la quête de sa véritable identité. Avant cela, ils vont élucider le mystère de la mise en scène macabre de Jacques Saunière qui avant de mourir c’est mis dans la position de l’Homme de Vitruve, et laissant à côté de lui une énigme codée. Les deux fugitifs se dirigent ensuite vers le château de Villette après un détour par la Banque Zurichoise où ils trouvent un cryptex.

Criptex : Système de protection mis en place par Léonard De Vinci. Il est formé d’un cylindre sur lequel se trouvent 5 rouleaux avec les 26 lettres de l’alphabet. Pour l’ouvrir il faut trouver le mot. L’information cachée à l’intérieur est écrite sur du papyrus et cerné par un flacon de vinaigre, si l’on force l’ouverture, le flacon se brise et dissout l’information perdue à jamais.


La Sainte Chapelle détail d'un bas relief Photo F Arnal

A Villette Robert connaît un vieil ami, fasciné par le Graal, Sir Teabing Leigh. C’est ici que le livre devient complexe et que l’on ne distingue plus la vérité historique de la fiction. La théorie de Brown expliqué par le personnage de Leigh est que le Saint Graal en tant que calice ne serait qu’un symbole du féminin sacré, donc de Marie-Madeleine, la femme du Christ avec laquelle il aurait eu une fille : Sarah, d’où découlerait la famille des Saint Clair. Après cette explication, le groupe décide de se rendre à Londres, après un passage à Temple Church puis à Westminster Abbaye, Robert et Sophie pensent connaître l’emplacement du Saint Graal grâce à l’information du cryptex :

« Sous l’ancienne Roslin, le Saint Graal attend,
L’âme comme calice y veille jalousement,
Son emplacement est auréolé se chefs d’œuvres consacrés,
Elle repose enfin sous le ciel étoilé. »

A Roselyne Chapel. Là-bas ils ne trouvent que l’emplacement du Graal. Mais Sophie retrouve sa famille, le Prieuré de Sion, gardiens du Saint Graal. Robert Langdon rentre donc seul à Paris. Le soir même il se rase et se coupe. La tache de sang dans le lavabo forme une épée. Il consulte une carte du méridien de Rose Ligne et comprend. Il passe devant l’Eglise Saint-Sulpice, l’Institut de France, à chaque fois il trouve l’un des médaillons, puis il arrive sur la Place du Carrousel au Louvre. Au centre se trouve la pyramide inversée. La forme de cet édifice représente une coupe, ou… le féminin sacré…. Souvenez-vous les vers qui guident vers le Saint Graal :


Photo F Arnal

Sous l’ancienne Roslin, le Saint Graal attend > Le Louvre se trouve sur l’axe.
L’âme comme calice y veille jalousement > La pyramide inversée forme un calice.
Son emplacement est auréolé de chefs d’œuvres consacrés > Le Louvre est le plus grand musée du monde, il n’est plus nécessaire de donner d’exemples d’œuvres des maîtres.
Elle repose enfin sous le ciel étoilé > La pyramide inversée est en verre, ainsi de dessous on voit parfaitement le ciel.

Arrivé au centre de l’édifice, sur les plaques de verres, Robert Langdon trouve, un médaillon sans aucune inscription dessus mais du même calibre que les 170 symbolisants le méridien de Paris. Le professeur s’agenouille en comprenant que sous la pyramide inversée, et sous le pyramidion est enterrée Marie-Madeleine, le Saint Graal.

Tombeau de Marie-Madeleine : L’emplacement de  la tombe de Marie-Madeleine est encore inconnue au jour d’aujourd’hui, mais qui c’est… ?

Dan Brown malgré tout les reproches qu’on peut lui faire pour son livre a au moins le mérite de mettre la Ville Lumière en valeur à travers ses monuments, son histoire et aussi sa légende. Finalement l’ancienne Lutèce est loin de nous avoir livré tous ses mystères.




Blanchon Yannick,
Terminale L

Commenter cet article

Stéphane 17/06/2007 15:20

La position lorsque Langdon est agenouillé sur la pyramide inversée est bien sûr la position des Templiers lors de l'adoubement mais le genou droit est posé sur la pyramide et le genou gauche en équerre.
Cela n'est pas un hasard car le genou droit c'est la position des initiés dans les sociétés secrètes et l'équerre représente la terre donc je vous laisse méditer... 

yannick 06/01/2007 23:22

Bonsoir, en réponse à ton message, je m'excuse pour cette horrible faute d'orthographe sur le verbe savoir....et non pas le verbe être dont l'utilisation ici est accidentelle.
Pour le parchemin du cryptex, j'admets ma mauvaise compréhension sur la phrase "Lame comme calice y veillent jalousement", car il est vrai que ma vision n'expliquait pas la présence de l'âme, et ce point restait assez sombre, merci de m'avoir éclairé.
Toutefois, je maintiens, le signe visible dans le lavabo suite à la coupure comme étant une épée, et cela pour plusieurs raisons : 
1- La forme après arrêt sur image est bien celle d'une épée avec son manche et sa lame.
2- La musique composée par Hans Zimmer et clotûrant le fim à partir de cet instant porte le nom de "Chevalier of Sangreal".
3- Enfin la posture de Robert Langdon sur la pyramide inversée, place du carousel, n'est pas sans rappeler, la position prise par le chevalier lors de son adoubement dans laquelle une épée est utilisée.
Encore merci pour cette mise au point, et s'il y en a d'autres...Je suis prêt à en discuter. Cordialement.

françois Arnal 05/01/2007 16:08

ok , Florian merci pour ces précisions moi je ne suis pa sexpert alors je transmets à l'auteur...

Florian 05/01/2007 14:15

Salut , je viens de lire cet article et je tiens à dire que de petites fautes ont été commises : - Quand Robert Langdon revient seul à Paris et qu\\\'il se coupe en se rasant , la goutte de sang ne forme pas une épée mais sa forme rappelle à M. Langdon la " Ligne de sang " ou la " Rose Ligne " .                                                - Sur le parchemin du cryptex , il n\\\'est pas écrit :" L’âme comme calice y veille jalousement " mais " LAME comme calice y veillent jalousement " . La pyramide en verre représente le Calice , symbole du féminin , et la petite pyramide en dessous représente la Lame , symbole du masculin .Allez bonne continuation , mais juste encore une petite chose , dans l\\\'avant dernier paragraphe , repensse à ton " mais qui c\\\'est ... ? " du verbe savoir ...  ;)