Nic'Bulot (blagounette du soir, quand tu nous tiens...)

Publié le par N=>

Ainsi donc, le voilà ce fameux blog élève... Risquons nous donc à un premier post; à porpos, tiens, d'un mini-séisme intervenu dans la microcosme des élégibles à la présidentielle : le retrait de Nicolas Hulot dans cette course à l'Elysée.

Alors, depuis lundi dernier, une question me brûle les lèvres... POURQUOI ?! Pourquoi, en effet, alors que les sondages lui attribuaient des pourcentages de voix à 2 chiffres, Hulot s'est-il retiré ? Le pouvoir politique qui s'offrait à lui était immense, et lui aurait permis des actions à la hauteur de ses idéaux. Sans parler d'être président... Son aura comme son pouvoir de lobby auraient pu y gagner grandement, à l'instar de Le Pen en 2002...

On me rétorquera que, justement, refuser tout ceci est un acte de courage, à la hauteur de l'humanisme du personnage. Mais, je n'y crois pas. Bien qu'il m'insupporte, Hulot est un homme d'aujourd'hui : il a parfaitement compris les nouveaux enjeux et les nouveaux terrains d'action de la lutte pour l'environnement de notre époque; du moins, c'est ce qu'il montre à travers son concept "citoyen" Ushuïa... Et c'est d'ailleurs cette perception en phase avec le monde qui lui est contemporain qui vaut à Hulot de ne pas être catalogué de Vert (et, il est vrai, de perdre par la même occasion un appui politique excellent pour l'image) comme un José Bové plus rustique dans ses méthodes et radical dans ses idées.

Et, bien que sceptique lors de la présentation de son "Pacte pour l'environnement", je me dois d'en reconnaître l'efficacité, puisque la majorité des candidats ont surfé sur la vague du développement durable (très à la mode...) et accepté ces "conditions" pour être un candidat "citoyen". Quand je vous disais qu'il est fort...

De fait, je reviens à ma problématique de départ... POURQUOI ? Si cela ne tenait qu'a moi, je laisserai aller ma tendance naturelle à la paranoïa et jouerai la carte du complot, ou de la corruption, mais cela ne cadre pas avec l'homme. Alors j'en viens à me demander quel parti, quel politique a été suffisamment fort pour lui montrer l'utopisme, persistant malgré tout, de la démarche de l'écologiste.

Ecrivant "à chaud", je n'ai pas de réponses à apporter. ET CA M'ENERVE ! Donc, si vous avez une idée, finalement de pourquoi l'influent Nicolas Hulot a renoncé à un pouvoir immense (ce qui ressemble, en fait, à de la bêtise lorsqu'énoncé comme tel...), n'hésitez pas à laisser un commentaire.

 

Merci de votre attention, à la prochaine =), N=>

Commenter cet article

françois Arnal 07/02/2007 15:05

on peut trouver à cette adresse une critique virulente de l'animateur chouchou des français :http://www.les-identitaires.com/aff_doc.php?id=1127&idrub=7ENVIRONNEMENT : Nicolas Hulot ne manque pas de culot !   Difficile d'échapper à la nouvelle groupie des politiques (Nicolas Sarkozy vient de signer son pacte écologique, à quand Marie-Ségolène Royal ?). Nicolas Hulot est en passe, selon les médias, d'être un intervenant de choix dans la campagne présidentielle. Chevalier impertinent du PAF, redresseur de politiciens égarés, voici l'homme qui sauvera l'Homme ! Et quel homme...Sponsorisé par EDF depuis plus de 15 ans, ainsi que par les Autoroutes du Sud de la France, Bouygues Telecom, Valorplast, Apple, Décathlon, Énergie Système, ETT, (...) etc., des entreprises bien connues pour leur engagement en faveur de l'écologie... celle-ci construit des autoroutes, celle-là transforme du pétrole en plastique jetable, une autre génère des déchets nucléaires, et une dernière bétonne la nature. Sans compter celle qui vend à Coca-Cola du « temps de cerveau disponible »...Le 19 Décembre 2006Par Mimi DANTON

N=> 30/01/2007 19:25

Etait-ce vraiment difficile de me reconnaitre ? Je signe ainsi plutôt par habitude que par volonté de me cacher. De toute façon je serais vite démasqué, et ça m'importe peu dans l'absolu ^^
Sinon, je regrettais que peu de gens laissent des notes sur le blog, ou même le lisent, alors j'ai pensé qu'en réagissant sur un fait d'actualité, je pourrais peut-être "lancer" en quelque sorte les autres... Je doute, en fait, que ça marche, mais si vous prenez du plaisir à lire mes notes, c'est déjà ça... Merci pour votre commentaire.

françois Arnal 30/01/2007 11:12

bonjour N... (je t'ai reconnu mais je garde ton pseudo).bravo pour cette note citoyenne et critique qui démontre chez toi une culture politique déjà affirmée et mature.N'hésite pas à alimenter le blog élève de telles notes d'humeur, elles sont les bienvenues.