UN PETIT DEBAT POUR AVOIR VOS AVIS ?!

Publié le par Fanny dainese

VOilà j'avais envie d'avOir un petit avis sur cette questiOn, simplement avOir vOtre avis et puis ce qui vOus fait penser que Oui On dOit l'aimer Ou que nOn ce n'est pas une ObligatiOn !  

 

 

Es On Obligé d'Aimer sA fAmille ?

 

 ZZZZZ___________________ZZZZZZ
_ZZZZZZZ______________ZZZZZZZ
_ZZZZZ_ZZZ__________ZZZ_ZZZZZ
__ZZZZZ__ZZ________ZZ__ZZZZZ
__ZZZZZZZ__ZZ_____ZZ__ZZZZZZ
__ZZZZZZZ__ZZ_____ZZZ__ZZZZZ
__ZZ_____ZZZZZ___ZZZZZZ____Z
___ZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZ
____ZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZ
_______ZZZZ__ZZ_ZZ__ZZZZ
______ZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZ
______ZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZ
_______ZZZZZZZ___ZZZZZZZ
________ZZ_ZZ____ZZ_ZZZ
________ZZZZ______ZZZZ
_______ZZZ__________ZZZ
_______Z______________Z

A vOus de repOndre, merci !!!

Commenter cet article

www.hindi-of-srk.skyblog.com 21/03/2008 13:22

Bien sur qu'il fo émé sa famile pourkoi je ne soré te le dire mé je pense ke ce genre de kestion ne devré pas ce pozé mé bon toi tu a voulu avoir lavi dé otres c bien

Yannick 08/06/2007 20:26

est on obliger d'aimer sa famille ?
je pense que ce n'est pas une obligation d'aimer sa famille. A mon avis cette phrase a un contre-sens, on ne peut pas s'obliger d'aimer, on peut simplement faire semblant d'aimer, car l'amour est un sentiment naturelle.
Naturelle comme notre naissance et notre famille et c'est pour cela que dans mon cas j'aime ma famille quoi qu'il arrive. Ce n'est pas un choix que j'ai fait mais simplement un fait établi.
voila j'espère ne pas avoir rabaché.

sybil 07/06/2007 16:48

comment ne pas aimer sa famille ? du moins ses parents, frères, soeurs...
c'est pour moi inimaginable de dire : "je n'aime pas ma famille". C'est sûr, c'est pas tout rose, que ce soit avec mes parents ou avec les membres de ma famille plus éloignée ( grands-parents, oncles, cousins), mais au fond, j'aime tous les membres de ma famille, que je les connaisse ou non.
L'amour entre personne de la même famlle est pour moi une chose "innée", on napprend pas à aimer sa famille, on l'aime dès le départ, plus ou moins suivant les cas, mais il est imposible de ne pas aimer ses parents...du moins, c'est ce que je pense.

margo 05/06/2007 09:01

Pourquoi serai-t-on obligé d\\\'aimer sa famille?
On ne choisit pas sa famille. Ce sont nos parents de générations en générations qui nous transmettent certaines valeurs, certaines coutumes, certains goûts personnels... Ce à quoi nous nous plions en grandissant, et qui par la suite devient nos goût et nos habitudes. Nous pouvons donc partager des passions, des choix et des avis en famille. Des instants de plaisir familiaux qui nous rendent complices avec notre famille "proche" et qui nous lie. C\\\'est dans se sens là que je verrai que notre famille nous apporte beaucoup et que nous l\\\'aimons.
Cependant pour les parents plus éloignés, ils ont parfois des principes qui ne nous correspondent pas, des manières de penser différentes... ce qui influencerai sûrement sur les rapports partagés avec eux. Non pas que les différences font que l\\\'ont aime ou pas une personne mais parfois lorsque les centres d\\\'intérets divergent ils ne favorisent pas la complicité.
Je pense que ce n\\\'est pas une obligation d\\\'aimer sa famille (esprit rebel) mais que nous sommes influencer par les traditions familiales et que par conséquent nous l\\\'aimons toujours un peu au fond de nous (même lors de la crise d\\\'adolescence qui nous dit "que nous détestons notre famille")...

françois Arnal 01/06/2007 08:45

Mon beauf'
par Renaud
(Album: Un Olympia pour moi tout seul)
On choisit ses copains mais rar'ment sa familleY a un gonze mine de rien qu'a marié ma frangineDepuis c'est mon beau-frère alors y faut faire avecMais c'est pas affaire vu qu'c't'un sacré pauv'mecMon beauf mon beaufIl lui a fait quatre gosses pour toucher les allocsLui fait l'coup d'la nuit d'noces dès qu'elle est plus en cloqueCet espèces de trou-duc' qui a fait dix ans d'légionSes mômes il les éduque à grands coups d'ceinturonLe jour où les cons iront pointerOn l'verra au bureau d'embaucheMon beaufIl a des rouflaquettes un costard à carreauxDes moustaches une casquettes et des pompes en crocoY s'prend pour un vrai mec mais y craint au p'tit jeuPour tout dire il est presque à la limite du hors-jeuMon beauf mon beaufA chaque fois qu'y culbute une collègue de bureauOu qui va s'faire une pute ce ringard ce blaireauY dit qu'c'est pas tromper que c'est juste pour l'hygièneMais qu'si ça femme l'imitait il l'assom'rait à coups de beignesLe jour où les cons s'ront cuisiniersC'est lui qui préparera les saucesMon beaufY a dans sa discothèque tout Richard ClaydermanY trouve ça super chouette c'est l'Mozart du WalkmanEt pi dans sa R 16 y a la C.B. tu penses"73 la station tête de nœud en fréquence"Mon beauf mon beaufPi bonjour la culture il est 'achment balaiseT'as qu'a voir ses lecture ça casse des barreaux d'chaisesV.S.D Paris-Match et puis Télé 7 joursPi bien sûr chaque années y s'offre le prix GoncourtLe jour où les cons s'ront plusà droiteY a p't'être une chance pour qui vote à gaucheMon beaufL'adore les animaux l'a un berger allemandQui protège c'est bibelots son p'tit appartementIl l'emmène à la chasse flinguer les p'tit oiseauxParc'que c'gros dégeulasse y taquine le moineauMon beaufOn choisit ses copains mais rar'ment sa familleY a un gonze mine de rien qu'a marié ma frangineIl est d'vnu mon beauf un beauf à la CabuImbécile et facho mais heureusement cocuQuand l'soleil brillera que pour les consIl aura les oreilles qui chauffentMon beauf